Leo Phillipe Rene

Ambassadeur

Après « Nèg Delma ki rive » en 2016, Dj Roger vient cette année avec Bow baw. Inspiré du dessin animé Astérix et Obélix, dans lequel on laisse entendre le son « Bow Baw » après chaque baffe mise par des Gaulois. Dj Roger a voulu offrir au public une méringue qui ne fera pas seulement danser, mais touchera également les problèmes faisant rage dans notre société. La migration massive de nos compatriotes vers d’autres cieux, la situation économique du pays et l’éducation sont les principaux thèmes abordés dans « Bow baw ». « Avec les années, notre audience a augmenté et on a acquis plus de maturité. De ce fait, on a orienté nos messages vers des idées à caractère social, plus positives pour la jeunesse et le pays », a expliqué le Dj qui se veut un défenseur de son peuple, à l’instar d’Astérix et d’Obélix, ses deux modèles, qui ont défendu la Gaule bec et ongles. Le message est clair. Assez brève, en quatre minutes, la méringue signée DJ Roger se fait l’avocat du peuple. Bow baw commence d’emblée en adressant un message à nos dirigeants sur l’état du pays et la fuite massive des jeunes vers l’extérieur. S’ensuivent des questionnements sur la situation des orphelins, des sans-abris et de la reconstruction du pays. Sylvain Jacques Roger dit Dj Roger n’est pas à ses débuts. Il exerce le métier de disc-jockey depuis déjà douze ans. Pourtant ce n’est qu’en 2012 qu’il s’est introduit dans l’arène du carnaval. Selon ses dires, il a été le premier disc-jockey à s'être tourné le pas vers la production de méringues carnavalesques. Ce n’est qu’après lui que ses confrères dj s'y sont mis. Dj Roger s’est lancé en 2012, avec la méringue « Al mande Roger », fruit d’une collaboration avec Fresh La et Vag Lavi. En cinq années, Dj Roger n’a jamais été présent sur le parcours du carnaval. Faute de place pour les dj pendant les trois jours gras, sa participation s’est toujours limitée aux dimanches précarnavalesques. Sur son char, comme à chaque année, Dj Roger anime le parcours allant de Delmas à Pétion-Ville, pendant la période précarnavalesque, depuis le dimanche 22 janvier. Non écrit au préalable, le texte de Bow baw a été composé par les trois chanteurs: Dj Roger, Roody et Avili. Chacun des chanteurs a directement lâché son flow en studio. Ils ont commencé à travailler sur Bow baw dès les premières semaines du mois décembre 2016. Leurs emplois du temps étant surchargés pour la Noël et le Nouvel An, ils ont dû faire un arrêt. Les fêtes de fin d’année terminées, ils ont finalement pu achever la méringue le 22 janvier 2017. Bow baw est sorti officiellement le lundi 23 janvier 2017 sur le site de Plezikanaval. La vidéo de la méringue es quant à elle, sortie le lundi 5 février à l’émission Matin Magazine de la Télévision nationale d’Haïti(TNH). Le tube a été enregistré et arrangé à Diyosa Music Group, le studio du maestro Ansyto, connu pour ses beats de tonnerre. La vidéo, pour sa part, est une réalisation de Smithy Iproduce. Une vidéo riche en couleurs et en animation se plaçant déjà au top sur le site de Plezikanaval. On y illustre les bow baw à la manière Astérix et Obélix. Opposé à l’idée de deux carnavals nationaux, DJ Roger croit que le carnaval à Port-au-Prince suffirait. À Port-au-Prince ou aux Cayes, Dj Roger brillera par son absence. Il occupera néanmoins le béton avec son bow baw pour la dernière fois le dimanche 19 février pour clôturer la saison précarnavalesque à Delmas et Pétion-Ville. Toutefois, il confie être disposé à participer aux trois jours gras si et seulement si on fait appel à lui. Dans le cas contraire, il ne bougera pas de chez lui.

Maison Connectee

WiFi partout à la maison
vivez l'experience d'une maison
intelligente

Divertissement

TV et Accessoire TV
tout pour vous divertir

Communiquer

Briser vos barrieres de communication avec vos proches

Mobilite

Accédez à HainetMobilité, une connection 4GLTE haut débit et toutes les chaînes Téléhaiti sur Mobile.

wpChatIcon